FESTIVAL SPORTFOLIO DE NARBONNE 2016

Du 27 mai au 19 juin 2016, Narbonne est le lieu où vous pouvez découvrir un choix des plus belles photographies de sport de la planète.
Le Festival Sportfolio vous propose quatorze expositions différentes accessibles à tous gratuitement.
Imaginées avec soin, nourries par la curiosité et la compétence de Jean-Denis Walter, directeur artistique, les expositions présentées montrent la palette infinie de ce genre photographique exigeant. Reportages, portraits, actions, un mélange de grand spectacle et de regard personnel originaux, d’hier et d’aujourd’hui. Bon festival à toutes et à tous.

  • "GENERATION SPANGHERO"
    • "GENERATION SPANGHERO"
    • "GENERATION SPANGHERO"
    • "GENERATION SPANGHERO"
    • "GENERATION SPANGHERO"
    • "GENERATION SPANGHERO"

    EXPO "GENERATION SPANGHERO"

    par L'Equipe et l'AFP
    Cour de la Madeleine. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    "Un match où l’on ne se fait pas mal est un match raté" ... ainsi parlait Walter Spanghero.
    Une exposition hommage, un retour sur vingt ans de l’histoire du Racing Club de Narbonne. De l’arrivée de Walter Spanghero en 1961, au départ de son frère, Claude, en 1980.
    Presque vingt années qui correspondent aux années de présidence de M. Bernard Pech de Laclause. L’homme qui a fait grandir le RCN (aujourd’hui RCNM) et l’a installé sur l’échiquier du rugby français.

    Une grande époque pour ce club illustre, habitué des phases finales, acteur incontournable et redouté du championnat de France.
    Sans compter les victoires en Challenge Yves du Manoir, une épreuve historique aujourd’hui disparue.
    Narbonne c’était bouffes préventives et passes sublimes distribuées comme des offrandes avec un égal bonheur. Une épopée où le « french flair « était orange et où l’on allait au match comme à l’église.

    Une âme, des valeurs, un héritage hors-norme à revivre grâce à ces grands noms du rugby français : Gérard Sutra, les frères Spanghero, Didier Codorniou, Jo Maso, François Sangalli, etc.. Impossible de tous les citer, mais ils se reverront et vous les retrouverez au coeur de cette exposition unique jamais produite par ailleurs.

  • "L'EURO"
    • "L'EURO"
    • "L'EURO"
    • "L'EURO"
    • "L'EURO"
    • "L'EURO"

    EXPO "L'EURO"

    par L'Equipe
    Cour d'Honneur, Hôtel de Ville. Accès gratuit.
    (En intérieur)

    La France reçoit L’Euro qui démarrera mi-juin, soit quelques jours avant que le Festival Sportfolio ne ferme ses portes.
    La France va vivre au rythme de cet événement et le Festival Sportfolio ne pouvait pas l’ignorer.
    Retour sur cette compétition et les joueurs qui l’ont marquée depuis les débuts par les photographes de L’Equipe. L’Equipe de France y sera à l’honneur, mais pas que…

  • "ELLES" - Football féminin
    • "ELLES" - Football féminin
    • "ELLES" - Football féminin
    • "ELLES" - Football féminin
    • "ELLES" - Football féminin
    • "ELLES" - Football féminin

    EXPO "ELLES" - Football féminin

    par L'AFP
    Salle des Consuls, Hôtel de Ville. Accès gratuit.
    (En intérieur)

    En 2015, année de Coupe du monde, l’AFP décide de réaliser un grand sujet sur le football féminin dans le monde.
    Avec l’idée de l’exposer à Sportfolio, l’Agence France Presse utilise toutes ses ressources internationales pour demander à ses meilleures gâchettes de suivre quelques jours une équipe, de haut niveau ou pas, pendant leur vie de joueuses.
    Il s’agit d’un sujet exceptionnel, d’un travail gigantesque et magnifique. Une grande balade sur la planète qui montre que comme son homologue masculin, le football féminin est pratiqué partout.

  • "KUSHTI"
    • "KUSHTI"
    • "KUSHTI"
    • "KUSHTI"
    • "KUSHTI"
    • "KUSHTI"

    EXPO "KUSHTI"

    par Alain Schroeder
    Salle au Pilier, Hôtel de Ville. Accès gratuit.
    (En intérieur)

    Le Kushti est la forme traditionnelle de la lutte indienne pratiquée dans un type de gymnase particulier appelé Akhara.
    Vêtus seulement d'un pagne bien ajusté, le langot, les lutteurs s’entraînent dans une fosse remplie de terre ; de l’argile souvent mélangée avec du sel, du citron et du ghee (beurre clarifié).
    La règle pour gagner est simple. Les deux épaules doivent toucher le sol. Les rituels religieux de préparation sont aussi importants que la lutte elle-même.

    Le Kushti c’est aussi et surtout un mode de vie qui perpétue une tradition où chaque combat est une quête spirituelle et qui exige une discipline rigoureuse comme dans tous les arts martiaux.

    Pendant de longues périodes (entre 6 et 12 mois, parfois plus), les lutteurs en formation se consacrent corps et âme au Kushti dans une existence spartiate mais où solidarité et fraternité règnent.
    Aujourd'hui, la pratique du Kushti est en déclin en Inde. Les jeunes délaissent les pratiques traditionnelles pour les sports mondialisés comme le football et le cricket. Le Kushti est également pratiqué en Iran, au Pakistan, en Afghanistan et sous une autre forme en Turquie et en Afrique.

  • "TRIBUTE TO ADRIAN DENNIS"
    • "TRIBUTE TO ADRIAN DENNIS"
    • "TRIBUTE TO ADRIAN DENNIS"
    • "TRIBUTE TO ADRIAN DENNIS"
    • "TRIBUTE TO ADRIAN DENNIS"
    • "TRIBUTE TO ADRIAN DENNIS"

    EXPO "TRIBUTE TO ADRIAN DENNIS"

    par l'AFP
    Cours Mirabeau. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    Adrian est un photographe anglais de l’agence France Presse, un des plus illustres, dont il a intégré le staff en 2000. Il a couvert un nombre incalculable d’événements au Royaume-Uni et partout dans le monde et particulièrement les évènements sportifs.
    Il a commencé sa carrière de photographe au Wokingham Times à Berkshire, avant d'intégrer une école de journalisme et de photo-journalisme à l’université de Floride aux USA. Il a vécu quelque temps là-bas et collaboré comme free lance à différents journaux et magazines, avant de rentrer au pays, de travailler pour The Independent, avant, d’enfin, intégrer, la célèbre agence française.
    Son travail est reconnu dans le monde entier et il croule sous les récompenses en Angleterre et ailleurs (déjà titré à deux reprises au concours international Sportfolio).
    Il est aujourd’hui un des plus grands photographes de sport du moment et lui consacrer une exposition est pour Sportfolio plus qu’un plaisir, un devoir.

  • "ROLAND"
    • "ROLAND"
    • "ROLAND"
    • "ROLAND"
    • "ROLAND"
    • "ROLAND"

    EXPO "ROLAND"

    par Corinne Dubreuil
    Cours Mirabeau. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    Cette édition 2016 du Tournoi de Roland Garros sera sa 26ème, en tant que photographe professionnelle.

    Mais n’imaginez pas que Corinne est âgée, et qu’elle passe de court en court appuyée sur sa canne. C’est juste qu’elle était toute jeune quand elle a commencé.

    Alors Roland Garros, elle connait bien, très bien même et sait toujours où se placer. Elle connait parfaitement, les bonnes positions, celles où l’on a les bons angles.

    « Roland », on dit comme ça dans le milieu, c’est un peu sa maison ou plutôt son bureau.

    Inconditionnelle du circuit ATP, gagnante du Grand Prix Festival Sportfolio/Nikon 2015, le Festival Sportfolio 2016 lui permet d’exprimer son talent de photographe sur le tournoi mythique qu’est celui de Roland Garros à Paris.

    Une épreuve pour elle que de se retourner et de revisiter vingt cinq éditions du Tournoi, de soupeser, de réfléchir et de ne retenir d’un tel parcours que 13 images.

  • ALL BLACKS
    • ALL BLACKS
    • ALL BLACKS
    • ALL BLACKS
    • ALL BLACKS
    • ALL BLACKS

    EXPO ALL BLACKS

    par Julien Poupart / Attittude
    Cours Mirabeau. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    Très vite Michel Birot* s’était aperçu en le côtoyant souvent autour du stade Jean Bouin, la tannière du Stade Français, et en regardant ses images, du potentiel de Julien Poupart et l’avait engagé dans l’équipe.
    Aujourd’hui Michel n’est plus parmi nous et Julien Poupart a repris le flambeau avec son talent et son oeil incomparable. Attitude Rugby est devenu Attitude et continue de parler de rugby mais pas que.
    Julien Poupart a suivi toute la dernière Coupe du Monde de rugby et s’est intéressé à l’équipe de France mais aussi aux maitres de ce jeu, les All Blacks.
    Le rugby est un jeu pratiqué par deux équipes de quinze joueurs et où c’est les All Blacks qui gagnent à la fin…
    *(fondateur et photographe du magazine Attitude Rugby)

  • RODEO BROTHERS
    • RODEO BROTHERS
    • RODEO BROTHERS
    • RODEO BROTHERS

    EXPO RODEO BROTHERS

    par Josh Haner, John Branch / The New York Times
    Cours Mirabeau. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    Le ‘saddle bronc’, l’une des sept disciplines du rodéo, est la quintessence de ce sport. Contrairement au ‘bareback’ à cru ou au ‘bull riding’ sur taureau, il se pratique sur cheval sellé et demande énormément d’entraînement et de talent.
    Aucune famille ne domine le saddle bronc comme les Wright.
    Les ‘rodeo brothers disputent jusqu’à 100 compétitions par an. Une victoire peut rapporter plusieurs milliers de dollars. Eleveurs de bétail depuis 6 générations, les frères Wright prêtent main-forte sur le ranch quand ils ne sont pas sur les circuits rodéo. Tout sport est culture mais pour les Wright, le rodéo est avant tout un mode de vie profondément ancré dans une réalité sociale et économique.
    Josh Haner, photographe staff du New York Times a passé plus d’un an à documenter la vie des Wright avec son collègue journaliste John Branch. Leur reportage, publié en octobre 2015, nous révèle cette réalité spectaculaire et quotidienne loin d’être un folklore passéiste et bien tournée vers l’avenir.

  • "BLUE EYES"
    • "BLUE EYES"
    • "BLUE EYES"
    • "BLUE EYES"
    • "BLUE EYES"

    EXPO "BLUE EYES"

    par Maud Bernos
    Cours Mirabeau. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    Durant trois ans, Maud Bernos a sillonné les ports, immortalisant le visage de 39 marins, hommes et femmes à leur retour de mer.

    L’idée était de les prendre en photo juste après l’arrivée, pour les saisir marqués par ce qu’ils venaient de vivre, alors que leurs regards portaient encore les traces de la fatigue, de la peur parfois, mais étaient riches aussi des horizons contemplés.

    Superbe travail, plein de sensibilité, que le festival Sportfolio a choisi d’exposer en cette année de Vendée Globe (il partira à l’automne) et où quatre d’entre eux sont engagés. Les images qui suivent sont issues de ce travail.

    Un livre regroupant l’intégralité des images a été publié aux éditions Gallimard sous le titre « Tous les marins ont les Yeux Bleus ».

  • "TRACKS"
    • "TRACKS"
    • "TRACKS"
    • "TRACKS"
    • "TRACKS"

    EXPO "TRACKS"

    par Bruno Charoy
    Cours Mirabeau. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    « Tracks » est un projet au long cours du photographe Bruno Charoy réalisé en 2014/2015.

    Un travail personnel sur les champs de courses et le monde hippique qui le fascinent depuis toujours.
    Une immersion poétique dans un univers particulier qui a ses codes et ses rituels. Bruno s’est baladé un peu partout, de Vincennes à Chantilly en passant par Compiègne ou Longchamp, des noms évocateurs.

    Il s’est intéressé à tout, aux écuries et aux compétitions mais aussi aux gens, beaucoup aux gens, de ce monde où le cheval est une personne.

    Très connu pour son travail de portraits , les plus grands journaux et magazines font appel à lui surtout pour ça, Bruno Charoy montre ici une autre facette de son talent.
    Un travail sur les champs de courses hippiques, une écriture et une signature particulières à découvrir dans le cadre du Festival Sportfolio.

  • "LE MIROIR DU MONDE"
    • "LE MIROIR DU MONDE"
    • "LE MIROIR DU MONDE"
    • "LE MIROIR DU MONDE"
    • "LE MIROIR DU MONDE"
    • "LE MIROIR DU MONDE"

    EXPO "LE MIROIR DU MONDE"

    par LE MONDE
    Cours Mirabeau. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    Il n'y a pas que le PSG, Zidane et la sextape dans la vie.
    Il y a aussi le SCO, le Gazélec et les Crocodiles.
    Angers, Ajaccio, Nîmes, trois villes, trois clubs de football dont Le Monde a voulu raconter l'histoire, en texte et en image, dans son cahier Sport&Forme.
    Des histoires joyeuses ou douloureuses, loin des paillettes du foot business comme le montrent, avec l'éclat de la sincérité, les clichés d'Olivier Laban-Mattei, Pascal Dolémieux et Olivier Metzger que nous avons sélectionnés pour cette exposition.
    Des histoires de miracle, de résurrection et de passionnés qui se battent pour ne pas mourir. Des tranches de foot qui débordent largement du rectangle vert pour irradier toute une ville, toute une communauté, présentées dans le cadre de la 3ème édition du Festival Sportfolio.
    Stéphane Mandard / Le Monde.

  • "24H CHRONO"
    • "24H CHRONO"
    • "24H CHRONO"
    • "24H CHRONO"
    • "24H CHRONO"
    • "24H CHRONO"

    EXPO "24H CHRONO"

    par DPPI Media
    Esplanade André Malraux - La Médiathèque. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    Le Mans est une des courses automobiles les plus prestigieuses du monde.
    Nous avons choisi de vous raconter l’édition 2015 sur le modèle de la série "24 heures chrono", grâce aux regards d’experts des photographes de l’agence DPPI, une agence dédiée à la photographie de sport mais particulièrement pointue sur le sport automobile et la voile.
    Le principe est de vous raconter en 24 images, une par heure, quelques grands moments de cette course pas comme les autres.

  • "LES CHAMPIONS SONT DES CHAMPIONNES"
    • "LES CHAMPIONS SONT DES CHAMPIONNES"
    • "LES CHAMPIONS SONT DES CHAMPIONNES"
    • "LES CHAMPIONS SONT DES CHAMPIONNES"
    • "LES CHAMPIONS SONT DES CHAMPIONNES"
    • "LES CHAMPIONS SONT DES CHAMPIONNES"

    EXPO "LES CHAMPIONS SONT DES CHAMPIONNES"

    par AGENCE CHINE NOUVELLE
    Esplanade André Malraux - La Médiathèque. Accès gratuit.
    (En extérieur)

    L’agence Xinhua (Chine nouvelle) est la plus ancienne agence de presse nationale chinoise.

    Elle a toujours mis, depuis sa création en 1931, un soin tout particulier sur le traitement de l’actualité sportive nationale et internationale, d’autant que ses ressortissants y brillent, en particulier les femmes.

    Dans ce pays qui truste les médailles dans toutes les disciplines ou presque, les champions sont souvent des championnes.

    C’est pourquoi il nous semblait pertinent et spectaculaire que l’exposition qui leur est consacrée, soit dédiée au sport féminin.

  • "ET LES LAUREATS SONT..."
    • "ET LES LAUREATS SONT..."
    • "ET LES LAUREATS SONT..."

    EXPO "ET LES LAUREATS SONT..."

    Palmarès du concours international de la photo de Sport 2016
    Salle des Mariages - Hôtel de Ville. Accès gratuit.
    (En intérieur)

    Découvrez dès le lendemain de la 3ème cérémonie du concours international de la photo de Sport Festival Sportfolio / Nikon, les images lauréates désignées par le Jury 2016 du festival Sportfolio de Narbonne, présidé cette année par Jean-François Leroy, fondateur et directeur du festival Visa pour l’image à Perpignan.

    Ce concours professionnel récompense 3 lauréats par catégorie à la façon des compétitions sportives (Podium Or, Argent, Bronze) pour les 4 catégories suivantes : ACTU/ACTION, REPORTAGE, PORTRAIT ET INSOLITE. Et enfin le Grand Prix.

    Festival Sportfolio, le sport au-delà des clichés.

 

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).